Assis(e) et paré(e) á jouer

Bon. Vous êtes à présent installé(e) jetons en main à la table et vous êtes prêt(e) à jouer à la roulette. En tout premier lieu, le croupier dira « Faites vos jeux ». Lorsque vous entendez cette phrase, placez vos jetons où vous le souhaitez. Vous ne disposez que de quelques instants pour vous décider, alors soyez rapide, car la bille se sera stabilisée dans une poignée de secondes et il sera alors trop tard pour placer une mise. En général, il y a une petite latence. En d'autres termes, vous pourrez profiter des premières secondes de rotation de la roue pour placer vos mises, mais le croupier annoncera rapidement que les jeux sont faits. Tout ceci se passe dans un délai très court, il est donc vivement recommandé de miser le plus rapidement possible. Choisissez le montant de votre mise, donnez-vous quelques secondes de réflexion puis posez vos jetons sur la table. Bien entendu, le rythme d'une partie de roulette en ligne n'est pas comparable à celui d'une partie réelle. La principale différence est que lors d'une partie de roulette en ligne, la roue ne peut tourner qu'une fois toutes vos mises placées. Vous pouvez ainsi jouer à votre propre rythme. En jouant en ligne, vous pouvez prendre tout le temps que vous voulez pour déterminer combien d'argent vous souhaitez parier. C'est un atout non négligeable pour les néophytes, qui pourront avoir du mal à gérer des prises de décision aussi hâtives. Si vous débutez et jouez à la roulette réelle, il est possible que vous commettiez des impairs ou misiez trop d'argent dans la précipitation. Par chance, la roulette en ligne vous permettra de vous familiariser avec le jeu. Prenez le temps de trouver votre rythme de croisière. Ainsi, lorsque vous jouerez à une vraie table de casino avec des joueurs en chair et en os, une roue, un croupier et des jetons réels, vous ne serez pas stressé(e) et miserez un montant adéquat, ni plus ni moins.

Quelle est la différence entre les options de mise et comment joue-t-on gratuitement à la roulette?

  • Les jetons placés sur le rouge, le noir, pair, impair, haut et bas sont tous de chances égales. Cela signifie que les mises gagnantes sont payées à part égale, c'est-à-dire que vous recevez une somme supplémentaire équivalent à votre mise.
  • Les douze numéros allant de 1 à 12 appartiennent à la première douzaine, ceux de 13 à 24 appartiennent à la deuxième et ceux de 25 à 36 à la troisième. Les mises gagnantes sont payées à une cote de 2-1, ce qui signifie que vous remportez le double de votre mise.
  • Les numéros forment des colonnes le long de la table. On parle des trois colonnes de mise. Par exemple, les numéros 1,4,7,10,13,16,19,22,25,28,31,34 forment la première colonne. Les mises gagnantes sont payées à une cote de 2-1.
  • Le pari plein consiste à placer un ou plusieurs jetons sur un unique numéro. En cas de victoire, vous serez payé(e) à une cote de 35-1. (Par exemple, 3 jetons d'une valeur unitaire de 1 placés sur un numéro gagnant rapportent 3 x 35 = 105 jetons ou son équivalent en jetons à échanger).
  • Le pari à cheval peut être placé sur la ligne séparant deux numéros. Il permet au joueur de rafler la mise, que l'un ou l'autre des numéros soit gagnant. La cote est de 17-1, soit une cote aussi lucrative que dans le cadre d'un pari plein.
  • Le pari transversal consiste en une ligne de trois numéros consécutifs comme 4,5,6 ou 22,23,24. Afin d'opter pour ce pari, placez un jeton sur la ligne gauche du numéro à l'extrême gauche. (Par exemple, dans le cas de la rangée 4,5,6, il s'agit de la ligne séparant 4 de la première douzaine). La cote de ce pari est aussi lucrative que dans le cadre d'un pari plein.
  • Le pari carré couvre quatre numéros (comme 28,29,31,32). La cote est de 8-1, soit une cote aussi lucrative que dans le cadre d'un pari plein.
  • Le pari sixain s'étend sur une longue ligne de six numéros (comme 13,14,15 et 16,17,18). On place le jeton dans le coin séparant 13 et 16, sur la deuxième douzaine. La cote est de 5-1, soit une cote aussi lucrative que dans le cadre d'un pari plein.
  • Les paris français et annoncés. La roulette existe depuis plus de deux cent ans, période durant laquelle quelques variantes sont apparues. La plupart tendent maintenant à disparaître à cause de l'inexpérience des croupiers et joueurs de la nouvelle génération.
  • Le pari français : ces paris sont issus de la roulette française, où il est difficile de parier sur plusieurs numéros car la couleur des jetons ne différencie pas les mises des joueurs. Ainsi, un pari couvre plusieurs numéros et une portion de la roue elle-même. L'image représente la répartition d'une roue européenne en sections appelées paris français.
  • Voisins du zéro : parfois raccourcis en « voisins », cette section comprend tous les numéros de 22 à 25 inclus.
  • Tiers du cylindre : aussi appelée « tiers », cette section comprend tous les numéros de 27 à 33 inclus.
  • Orphelins : ces deux portions sont nommées ainsi car elles n'appartiennent à aucune des deux mises principales. Elles forment généralement une seule et même mise et comprennent les numéros 1,20,14,31,9 et 17,34,6.
  • Le pari final : il s'agit d'une autre variante française en voie d'extinction. « Final 7 » signifie que vous misez que les numéros 7,17 et 27, ou les numéros se terminant par sept.
  • Le pari annoncé : ces paris découlent en droite ligne des paris français, qui sont comme leur nom l'indique annoncés au croupier. Ces paris sont très précis, car le joueur peut identifier toutes les sections négligées de la roue. Le pari voisin est de loin le plus populaire ; « huit voisins » est un pari de cinq pièces dont l'un des jetons est placé sur 11,30,8,23 ou 10.

: